Our Blog


Diriger autrement dans les organisations par la coopération

Accompagnés par Sociogest (référents internationaux), 20 participant(e)s aux profils diversifiés ont expérimenté le mode de gouvernance coopérative « sociocratie » à l’occasion de la formation « Diriger une équipe, diriger une organisation. Durant ces 3 jours (23-25 mai), ils ont pu explorer une approche subtile de la coopération fondée sur des principes forts en s’appuyant sur une simulation concrète (équivalence, décision par consentement, cercle sociocratique…).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 1 : percevoir les processus des organisations par une simulation immersive

Formation sociocratie Sociogest Université Terre & Mer Bretagne – intelligence collective & coopérationForts de leurs attentes variées, les participants ont été amenés à occuper un rôle actif défini (au hasard) dans une simulation d’entreprise virtuelle. Elle a permis de percevoir les processus à l’œuvre dans une organisation dite « classique » (organigramme hiérarchique standard direction générale, direction opérationnelle jusqu’aux ouvriers).

Lors du débriefing, les échanges riches ont mis en évidence de nombreux potentiels d’amélioration en matière de processus de communication interne et surtout de prises de décisions. Occuper un poste à contre-emploi vis à vis de leur parcours professionnel a pu activer des changement de regards mais également la révélation d’aptitudes au leadership jusqu’alors ignorées chez certain(e) participant(e)s.

Jour 2: Santé systémique : « Diriger, c’est aider »

Cercle_Gilles-CharestGilles Charest et l’équipe pédagogique Sociogest ont enrichi l’expérience par les apports théoriques et leur expérience de médecins des organisations.

La sociocratie est un mode de gouvernance des organisations issu de l’étude des systèmes capables de s’autoréguler.

.

3 principes :

  1. Équivalence

  2. Source d’énergie externe

  3. Circulation transparente de l’information

« En sociocratie, nous ne sommes pas tous égaux mais nous sommes équivalents.[…] Je suis « chef », mais je n’ai pas toutes les réponses. […] Pas de secrets !» Gilles Charest, Sociogest

4 règles :

1. Prise de décisions dans un « cercle sociocratique » (distinction fondamentale entre les cercles de décision et le processus d’exécution/production)

2. Prise de décision par consentement (différent de consensus): « Puis je vivre avec cette décision ? Y a t-il des objections ?»

3. Présence du « second lien » garant d’une légitimité en haut et aussi de la base

4. Élection sans candidat pour accéder aux talents*

*Les participants ont pu expérimenter le processus puissant de l’élection sans candidat. Le groupe a désigné naturellement une personne sur la base des qualités requises par une mission (responsabilité par la confiance collective).

Jour 3 : Impulser la mise en place de la sociocratie dans l’organisation

Cas pratiqueA partir de la volonté du dirigeant de se faire accompagner dans un processus de conduite du changement : par ou commencer? quel est le message, les étapes ? quels sont les pièges à éviter ?

En intelligence collective, les participants ont pu travailler sur un cas pratique lié à leur environnement organisationnel.

« Le climat d’écoute, d’empathie de ces trois jours me réconcilient avec l’espèce humaine ! »

Forte des témoignages des participant(e)s, l’Université Terre & Mer remercie chaleureusement l’ensemble des personnes qui ont fait de cette formation une réussite : rdv en 2017 !

http://terre-et-mer.eu/formations-gouvernance-cooperative/

So, what do you think ?